De nos jours, la chirurgie plastique tunisie est capable de remédier à plusieurs problèmes. La reconstruction des seins par exemple, assure des objectifs à la fois esthétiques et fonctionnels suite à l’atteinte d’un cancer de sein.

Cette intervention permet de rétablir une forme normale de la poitrine et apporte satisfaction aux patientes. Une femme après une mastectomie se sent déprimée et en manque de confiance en soi. C’est pour cela, le recours à la reconstruction des seins offre une solution efficace pour des résultats naturels et durables.

reconstruction des seins

Principe de la reconstruction des seins :

Reconstruire un sein ce n’est en aucun cas avoir un sein identique au manquant, mais plutôt rétablir un galbe et une allure les plus naturels possibles.

La chirurgie de reconstruction permet ainsi de recréer le volume de la poitrine. Le principe de la reconstruction des seins se repose alors sur le rétablissement d’une poitrine normale avec une bonne tenue. Les buts principaux sont d’apporter un volume harmonieux avec le corps, assurer une symétrie entre les deux seins et reconstruire l’aréole.

Penser à une reconstruction des seins : dans quel cas :

Cette chirurgie mammaire est souvent juxtaposée à la mastectomie. Après une atteinte de cancer et une ablation d’un ou des deux seins, une reconstruction est justifiée.

Elle fait partie intégrante du traitement : votre médecin vous en parle dès l’annonce de cancer de sein. C’est pour ça, il est judicieux de voir un chirurgien plasticien pour se préparer à la chirurgie de reconstruction des seins.

Votre chirurgien étudie alors votre cas et se charge de vous expliquer les éventualités possibles de cette intervention.

reconstruction des seins : quel type choisit-on ?

Il existe deux principaux types de reconstruction mammaire : celle immédiate et celle différée ou reportée. Le choix de l’un ou l’autre parmi ces deux types se base principalement sur le type de cancer de sein traité.

En effet, une reconstruction des seins immédiate se fait au même temps que la chirurgie de l’ablation. Dans ce cas, cela peut aider la patiente à accepter sa maladie et à dépasser le changement physique. Dans d’autres cas, où la patiente subira une radiothérapie, la reconstruction est plutôt différée. Elle est réalisée après environ 3 mois de l’opération de mastectomie.