Faire gagner du volume aux fesses est une mission difficile à réaliser grâce aux exercices sportifs notamment si la morphologie du corps implique des formes plates.

A L’encontre de la technique chirurgicale qui se fait par l’insertion des prothèses fessières, la chirurgie esthétique en Tunisie propose une autre solution qui ne dépend que de la propre graisse de la patiente sans aucun risque de rejet.

lipofilling-fessiers

L’augmentation des fesses en Tunisie: la technique soft du lipofilling

Il suffit d’avoir la bonne quantité des graisses au niveau de n’importe quelle partie du corps pour galber et arrondir les fesses. Un bilan est effectué pour dépister les contres indications, puis le plasticien organise un entretien avec s’informer par rapport à ses attentes, le chirurgien cible la zone qui répond au critère primordial : donner assez de graisse à transplanter. Le lipofilling des fesses commence donc par une liposuccion ou lipoaspiration pour ramasser les cellules adipeuses ; la zone traitée va bénéficier d’un amaigrissement permanent. Une fois, que la quantité adéquate est récoltée, les graisses sont purifiées puis réinjectées au niveau des fesses. Le chirurgien répartit les graisses en l’insérant au niveau des fessiers afin d’obtenir le volume désiré sans risquer une asymétrie.

Les limites du lipofilling des fesses :

Il est important à noter que l’autogreffe des graisses est une solution qui offre un rendu assez vu que la quantité  injectée va diminuer. Puisque l’organisme absorbe assez de cellules graisseuses, le volume offert ne va pas être définitif. La patiente aura le choix de garder ce volume (constaté après quelques mois) ou de recourir à une deuxième intervention.

Les tissus cutanés déterminent aussi le volume maximal à obtenir du fait qu’une peau pas très élastique ne peut pas s’étendre pour recevoir une grande réserve de graisse.