Pour de nombreuses femmes, l’ augmentation mammaire est la meilleure solution qui puisse leur permettre de se sentir bien, belle et séduisante. Cette chirurgie esthetique augmente considérablement leur confiance en elles et c’est le permet d’apprécier davantage leur corps.

L’ augmentation mammaire est destiné aux femmes qui se trouvent avec une poitrine trop petite et dont le volume a certainement diminué à cause de l’allaitement ou après une perte de poids significative.

L’augmentation prothétique des seins peut résoudre ce genre de problème et mettre fin à tous les complexes qui s’y rapportent.

augmentation mammaire

L’ augmentation mammaire par prothèses :

Les prothèses sont faites de silicone, c’est un matériau est choisi en raison de sa biocompatibilité et c’est d’ailleurs le produit le plus souvent utilisé pour les implants médicaux.

Ce type d’implants est en mesure de faire bénéficier la patiente de la taille de bonnet souhaitée en lui permettant de perfectionner sa poitrine et modifier ses anomalies.

L’ augmentation mammaire est l’une des opérations esthétiques les plus demandées au cours des dernières années. La poitrine d’une femme a un rôle important dans la définition de son charme et de sa beauté.

La motivation pour ce genre d’intervention peut être d’ordre esthétique ou pour des fins proprement reconstructrices lorsqu’il s’agit de reconstruire le sein après une mastectomie ou d’autres malformations.

Lorsque la patiente n’est pas satisfaite de la taille de sa poitrine elle peut faire appel à un changements qui peut toucher soit la forme soit le volume.

La chirurgie d’ augmentation mammaire

La chirurgie esthetique peut être réalisée sous anesthésie locale avec sédation ou anesthésie générale. L’anesthésiste surveillera et supervisera l’intervention. La durée de l’intervention s’élève d’une heure à deux, mais peut varier en fonction de sa complexité ou si elle est associée à une autre procédure.

Il existe trois principaux types d’incision : sous la poitrine, autour de l’aréole et au niveau des aisselles. L’implant est inséré au-dessus ou au-dessous du muscle pectoral et est centrée derrière le mamelon.